Astuce étonnante contre les tiques

Lorsque les beaux jours sont là, vous avez envie de profiter de la nature et de longues balades en forêt ? Faites attention aux tiques ! A l’arrivée du printemps, ces acariens font leur sortie et sont particulièrement nombreuses en milieu naturel et surtout en forêt. La prudence est donc de mise pour ceux qui souhaitent se dégourdir les jambes et prendre un bol d’air pur en pleine nature car ce sont des parasites auxquels il est difficile de lutter et qui peuvent transmettre la maladie de Lyme !.

Invasion de tiques

A l’arrivée du printemps, la nature reprend ses droits, avec en prime l’assaut des tiques. Ces arthropodes, faisant partie de la famille des acariens, affectionnent tout particulièrement d’accueillir ses hôtes autant les animaux que les humains, en leur suçant le sang et peuvent donc à cette occasion, leur transmettre toutes sortes de maladies dont la maladie de Lyme.

Les tiques se retrouvent surtout en pleine forêt dans les buissons, les herbes hautes et les arbustes. Leurs morsures presque imperceptibles touchent plus particulièrement les randonneurs et autres amoureux de la nature ainsi que leur animal de compagnie tels que les chiens.

Outre le port de vêtements longs et clairs couvrant les bras et les jambes et l’utilisation de répulsifs ou d’huiles essentielles, il existe une astuce toute simple mais pour le moins très efficace afin de se prémunir des morsures de tiques et prévenir tout risque de contracter des maladies dont elles sont porteuses.

Une astuce étonnante contre les tiques :

Cette astuce très simple permet de limiter la propagation des tiques et de leurs morsures ainsi que les risques de contamination qui y sont liées. Tout ce dont vous avez besoin, est d’un rouleau à charpie muni de couches adhésives à mettre dans votre sac à dos de randonnée. Vous constaterez le nombre de tiques venant s’y coller en le passant régulièrement sur vos vêtements pendant vos randonnées et autres promenades.

Vous pouvez également à titre préventif, appliquer des huiles essentielles -diluées dans une huile support – telles que l’ huile essentielle de lavande, de citron, de menthe et d’eucalyptus directement sur la peau ou sur les vêtements que vous portez. Celles-ci agiront aussi efficacement en tant que répulsifs.

Enlever les tiques :

Plus une tique reste accrochée au corps, plus le risque de contamination est grand. Une tique peut potentiellement devenir dangereuse après une vingtaine d’heures de fixation, d’où l’importance de s’en débarrasser dans les meilleurs délais !.

Il convient d’utiliser une pince à épiler ou un tire-tiques et de saisir le parasite au plus près de la peau pour le retirer délicatement en prenant bien soin de tirer vers le haut sans pincer la tique qui pourrait se démembrer et donc favoriser une contamination de la maladie telle que la maladie de Lyme.

Vous pouvez aussi appliquer une noisette de savon liquide sur un coton tige que vous tamponnez directement sur la tique qui se détachera de la peau au bout de quelques minutes.

Bien évidemment, il nécessaire de bien désinfecter après l’opération.

En ce qui concerne les animaux de compagnie tels que les chiens, la meilleure méthode à employer, est de les munir d’un collier antiparasitaire.

Maladie de Lyme :

La maladie de Lyme, infection causée par la bactérie borrelia se transmet directement par les morsures de tiques si celles-ci en sont porteuses. Dans certains cas, elle ne provoque aucun symptôme apparent ou significatif. Cependant, on peut la déceler suite à l’apparition de fièvre, maux de tête, fatigue et une éruption cutanée caractéristique appelée érythème migrant.

La maladie de Lyme non traitée peut causer quelques semaines ou quelques mois après la piqûre de tique, des éruptions cutanées, problèmes articulaires, neurologiques et plus rarement, cardiaques.

Lorsqu’elle est rapidement décelée, la maladie peut être facilement traitée à l’aide d’un traitement antibiotique. En ce qui concerne les cas les plus sévères, un traitement antibiotique par voie intraveineuse, est dans ce cas recommandé.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *