Deux remèdes naturels pour rétablir le problème de l’éjaculation précoce en quelques jours

Un éjaculation est qualifiée de précoce ou prématurée lorsqu’elle est incontrôlée et survient trop tôt pour permettre un rapport satisfaisant. On parle d’éjaculation précoce lorsqu’elle intervient avant pénétration ou 1 à 2 minutes après la pénétration si elle a lieu.
Selon une étude faite par l’Association Française d’Urologie sur un échantillon de 1308 hommes de 18 à 69 ans en France, 11 % des éjaculations précoces ont été diagnostiquées comme persistantes et 65 % comme occasionnelles.En cas d’éjaculation précoce persistante, il peut s’agir d’une éjaculation précoce primaire, c’est-à-dire qu’elle commence dès le début de la vie sexuelle, ou secondaire, quand elle se produit plus tard alors que le délai avant l’éjaculation était jusque là satisfaisant.
Dans le cas de l’éjaculation précoce secondaire, on peut envisager un traitement si le trouble dure depuis au moins 6 mois.
Normalement, l’excitation doit suivre un schéma graduel et progressif, lors d’un rapport intime entre deux partenaires, caractérisé par une progression proportionnée avant sa stabilisation par l’orgasme.
L’acte précoce intervient d’une manière brusque sans respect de cette progression de l’excitation. L’homme, donc, est susceptible d’atteindre l’apogée de son excitation quelques secondes après le début du processus, ce qui est anormal.

Quelles sont ses causes ?
Les causes de ce trouble de l’excitation sont essentiellement comportementales et psychologiques, cela dit, il y a certaines causes biologiques et physiques que vous devez également connaître.

– Période de stress ou d’anxiété.
– La peur de ne pas être performant.
– L’absence ou le manque d’expérience expliquant la difficulté de contrôler son excitation.
– Un choc émotionnel ou psychologique.
– Une surcharge de l’énergie et l’hypersensibilité de l’organe masculin à cause du manque de pratique.
– Des conflits internes au sein du couple ou changement régulier de partenaires.
– Les excès de la masturbation pendant l’adolescence.

Quelques facteurs physiques et biologiques :
– Un phimosis: « il s’agit d’une malformation du prépuce qui ne parvient pas à se rétracter sous le gland lors de l’érection. »
– Inflammation de la prostate ou de l’urètre
– Dépression ou effets secondaires d’antidépresseurs
– Pression artérielle très élevée.

Au delà de ces causes psychologiques, il y a également le problème du plaisir sensible qui rend le corps esclave d’automatismes physiologiques et de réflexes conditionnés, difficiles à surmonter, mais jamais impossible de le faire.

Voici les deux remèdes :
Certaines thérapies  sont d’une énorme utilité pour régler ce problème, mais la meilleure option est le recours aux remèdes naturels, capables de favoriser le contrôle de l’excitation.

Les spécialistes recommandent aux patients la thérapie des fleurs (fleurs de Bach) pour maîtriser les impulsions et pour renforcer la maîtrise de soi. Les homéopathes, cependant, suggèrent un traitement au Sélénium 9CH, considéré comme le remède homéopathique naturel le plus efficace.

1- Remèdes de grand-mère pour soigner ce problème. Ce remède maison est à base de lait et d’asperges :

1- Prenez 2 cuillères à café de poudre d’asperges indienne
2- Ajoutez-y un grand verre de lait
3- Faites bouillir le mélange pendant 10 minutes
4- Buvez 2 fois par jour, matin et soir.

2- Remède naturel à base d’amandes et de lait de vache :

Le safran est un aphrodisiaque très léger qui vous aidera à contrôler votre excitation.
1- Trempez 10 amandes dans de l’eau pendant la nuit
2- Le lendemain matin, retirez la peau et écraser-les
3- Prenez un grand verre de lait de vache bien chaud
4- Ajoutez-y les amandes épluchées
5- Ajoutez au mélange une pincée de gingembre en poudre
6- Ajoutez-y également une pincée de cardamome en poudre
7- Ajoutez une pincée de safran

Une fois que vous aurez bien mélangé, buvez-en un verre chaque matin sur un estomac vide.
Gardez en tête que tout est dans la tête. Ne soyez stressé avec votre femme ou partenaire et chassez les mauvaises pensées et le manque de confiance pour être à la hauteur quand vous êtes au lit.

N.B. : les remèdes naturels n’ont aucun effet satisfaisant dans les formes chroniques de ce problème.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *