La berce du Caucase, une plante très toxique

La berce de Caucase est une plante herbacée de la famille des Apiaceae. Sa sève est photo-toxique, et elle est considérée comme une espèce invasive.  C’est une plante extrêmement dangereuse qui, lorsque vous entrez en contact avec la sève, peut conduire à des contusions,  des brûlures et autres affections de la peau.

La berce de Caucase est une plante très toxique, sa sève libère une toxine qui réagit très mal à l’exposition au soleil. Lorsqu’on se retrouve avec de la sève de cette plante sur les mains, la région exposée au soleil provoquera des inflammations ainsi que des brûlures sur la peau.
En touchant à la sève, des éruptions cutanées et des démangeaisons rouges apparaissent en premier. Ensuite, des bulles semblables à des brûlures apparaissent dans une période de 48 heures. Ils forment des cicatrices noires ou violettes qui peuvent rester sur la peau pendant des années.

Selon Ask Prepper, « si vous entrez en contact avec la sève de la plante, vous pouvez vous attendre à des cloques sévères, une cécité éventuelle si elle entre en contact avec vos yeux et des brûlures possibles au troisième degré. Ces effets proviennent du type de produits chimiques qu’il contient. Lorsque ces produits chimiques entrent en contact avec la peau humaine, ils augmentent considérablement la sensibilité de la peau à la lumière».
Si jamais, vous avez la malchance de toucher à cette plante, voici différentes mesures à adopter :

La meilleure façon de se protéger contre cette plante, est de l’éviter carrément. Mais, si par inadvertance, vous entrez en contact avec le liquide qu’elle libère, vous devrez toute de suite adopter les mesures suivantes.

1- Les mains et le reste du corps :
Tout d’abord, vous devez vous mettre à l’abri du soleil, le liquide toxique que renferme la plante agit sous l’action du soleil. La réaction toxique commence seulement à partir de 15 minutes. Mais si vous êtes dans un endroit à découvert et que vous ne pouvez vous héberger nulle part, vous devez vous laver la main à l’eau froide et appliquer dessus de la crème solaire.

 Éliminer la sève le plus rapidement possible, en prenant soin de ne pas étendre la surface de la zone touchée : enlever la sève de la peau avec un papier absorbant sans frotter, puis laver au savon, et rincer à l’eau l’endroit atteint.2- Les yeux :
Au cas où, le liquide entre en contact avec vos yeux, les mêmes mesures s’appliquent notamment comme pour les mains. Rincez-vous les yeux à l’eau froide et assurez-vous que tout le liquide ait quitté vos yeux. Ensuite, portez des lunettes de soleil pour éviter l’action des rayons solaires.

Lutte contre la berce du Caucase :
1- Plantes poussant de façon isolée ou recouvrant une petite surface de terrain 

– Vous pouvez couper la racine des jeunes plantes avec une pelle ronde bien affutée. Commencez dès le début du printemps et répétez l’action toutes les 2 semaines, afin d’épuiser les plantes.
 – Répétez les coupes chaque année, pendant plusieurs années, afin d’éliminer totalement les plantes.
 – Utilisez un appareil qui tourne et qui mélange la terre, comme un rotoculteur, pour éliminer les petits plants en forte densité.
 – Vous pouvez recouvrir  le secteur avec une toile géotextile après avoir éliminé les plantes lorsque la colonie n’est pas trop importante et que le terrain ne présente pas trop de contraintes, afin de limiter les repousses. 

2- Plantes adultes ou recouvrant de grandes surfaces de terrain

– Faites une coupe à environ 15 cm du sol.
– Répétez au moins de 2 à 3 fois au cours du printemps.
– Coupez la racine à une profondeur d’environ 20 cm sous la surface du sol. Utilisez une pelle ronde bien affutée.
– Travaillez le sol, par exemple en le labourant à une profondeur d’environ 24 cm. Cela limitera la repousse des plantes.
– Faites sécher les plants coupés.
– Si les plantes portent des graines, évitez de les disperser.
– Détruisez les ombelles en les plaçant dans des sacs en plastique robustes et parfaitement fermés. Laissez les sacs au soleil pendant au moins une semaine.
– Ne compostez aucune partie de la plante.
– Pour éviter que la berce du Caucase envahisse de nouveau votre terrain, vous pouvez planter de nouvelles plantes dans le secteur traité. Choisissez de préférence des plantes originaires de votre région qui poussent rapidement. Informez-vous auprès de votre centre jardin local.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *